L'abbaye Royale

Personnages

ROBERT D’ARBRISSEL / LE FONDATEUR EXCENTRIQUE 

L’Abbaye Royale de Fontevraud, un lieu qui fut longtemps synonyme de silence, d’ascétisme… Un lieu a priori peu propice au développement des individualités. Et pourtant, de véritables personnalités y ont marqué son histoire, à commencer par son fondateur, Robert d’Arbrissel. Objet de féroces inimitiés dans l’Église du 11ème siècle mais également de la protection du pape Urbain II, ce prédicateur breton fascine autant qu’il choque par son allure et ses pratiques. Il lui arrive par exemple d’éprouver sa chasteté… dans le lit de femmes !

 

ALIÉNOR D’AQUITAINE / LA REINE FONTEVRISTE 

Aliénor d’Aquitaine, reine de France puis d’Angleterre grâce à son mariage avec Henri II Plantagenêt, est la figure emblématique de l’Abbaye Royale. Elle entretient des liens étroits avec Fontevraud et s’en rapproche pour diriger les affaires du royaume à la mort de son mari. Elle y termine sa vie et passe commande de trois des gisants qui ornent la nef de l’église abbatiale. Elle meurt octogénaire en 1204.

 

GABRIELLE DE ROCHECHOUART / LA « PERLE DES ABBESSES » 

Gabrielle de Rochechouart est la plus fameuse abbesse de Fontevraud. C’est même, selon Louis XIV en personne, la « perle des abbesses ». Cultivée, la sœur de Madame de Montespan fait de son abbaye au 17ème siècle un foyer de rayonnement tant spirituel qu’intellectuel. Sous son « règne », l’Abbaye Royale s’ouvre peu à peu au siècle. Qu’il semble loin le vœu de clôture voulu à l’origine par d’Arbrissel !

 

JEAN GENET / LE POÈTE PRISONNIER 

La personnalité la plus fameuse associée à la période carcérale de Fontevraud n’est autre que le poète Jean Genet. Ancien prisonnier, l’auteur n’a pas été incarcéré à Fontevraud… et pourtant. Il est celui qui a le mieux évoqué les difficiles conditions d’emprisonnement de la cité dans son livre Miracle de la rose (1946). Un parcours muséographique lui est dédié au sein de l’Abbaye Royale.